Par François Hug.

Il ne fait aucun doute que la pratique d’une activité physique a un impact positif sur la santé. Le développement de troubles musculo-squelettiques constitue cependant le principal frein à l’engagement dans une pratique physique régulière. Par exemple, on estime que plus de 50% des coureurs développeront une tendinopathie du tendon d’Achille au cours de leur vie. A ce jour, les causes du développement et/ou de la persistance de la tendinopathie d’Achille ne sont pas connues, rendant de ce fait les traitements couteux et peu efficaces.

Nous attendons vos propositions d’articles pour ce blog ! Pour cela, lorsqu’une de vos étude a été publiée, ou à la suite de votre soutenance de thèse,  vous pouvez écrire un résumé de cette étude (format à télécharger ici, version en français obligatoire, version anglaise facultative) et l’envoyer à l’adresse : blog_sb@biomecanique.org