Chères et chers collègues,

Nous avons le plaisir de vous annoncer qu'Ekaterina Mukhina soutiendra sa thèse réalisée au TIMC le 25 novembre à 14h à la Faculté de Médecine de Grenoble (campus de La Tronche).

Titre : Approche expérimentale et numérique pour la modélisation biomécanique des tissus mous du sacrum dans un contexte de prévention des escarres

Encadrement : Yohan PAYAN, Pierre-Yves ROHAN, Nathanaël CONNESSON

Résumé :

Une escarre est définie, selon les sociétés savantes européenne et américaine (NPUAP et EPUAP) de prévention des plaies de pressions, comme : une lésion localisée dans la peau et/ou les tissus sous-jacents, généralement sous une proéminence osseuse, suite l’application d’une pression combinée ou non avec une cisaillement.
Il a été démontré, sur des données issues d’un modèle de rat, qu'il existe une corrélation entre les lésions tissulaires induites par la compression et les déformations mécaniques de ces tissus. Plusieurs modèles numériques, principalement basés sur l'analyse par éléments finis (EF), ont alors été proposés dans la littérature pour estimer les déformations tissulaires résultant de l'interaction mécanique du corps humain avec des dispositifs externes.
Comme le montrent plusieurs travaux de recherche, la réponse mécanique d’un modèle EF est très sensible aux données d'entrée (géométrie, lois de comportements des matériaux et conditions aux limites). Construire des modèles mécaniques patients-spécifiques est une tâche fastidieuse mais sans doute incontournable pour évaluer avec précision les facteurs de risque. Il est cependant clair que les contraintes de l'environnement clinique nécessitent une méthodologie requérant un minimum de temps pour générer de tels modèles. L'IRM 3D est souvent considérée comme une technique de référence pour collecter les données géométriques mais reste un examen coûteux et difficilement accessible. Comme solution alternative, l'échographie US 2D en mode B a été mentionnée car prometteuse pour étudier les risques de plaies de pressions. L'objectif principal de ce travail de thèse est d'évaluer les éventuels biais introduits par l'utilisation de modèles EF 2D construits à partir de données US en lieu et place de modèles EF 3D basés sur l’IRM. Pour cette comparaison, nous focaliserons sur l'analyse des intensités et des localisations des déformations internes des tissus mous puisque ces déformations mécaniques sont supposées êtres des marqueurs du risque d’escarre sacrée.

Détails soutenance : Amphi Lemarchand, Faculté de Médecine, La Tronche. Lien youtube.

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
En savoir plus
General
General
Gestion des sessions
Accepter
Décliner
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Matomo
Accepter
Décliner