par B. Guignard, lauréat du prix Jean-Vives 2021.

Dans l’approche de la dynamique écologique, la manipulation de contraintes peut influencer l’ensemble des mouvements ordonnés et fonctionnels réalisés par des sportifs. En appliquant cette approche à l’analyse de la natation, plusieurs contraintes telles que la vitesse de nage, ou encore le niveau des résistances subies par les nageurs peuvent permettre d’étudier les adaptations motrices de ces derniers.

En lien avec l’article que Laurence Cheze vient de consacrer à Léonard de Vinci, nous mettons en ligne cette séquence réalisée en 2019 pour France Culture par Yann Lagarde.

Par C. Livet

Les grandeurs musculaires telles que les bras de levier musculaires ou encore la longueur musculotendineuse jouent un rôle important dans le problème de recrutement musculaire. En effet, par la multiplication des forces musculaires, les bras de levier musculaires contribuent à l’équilibre dynamique.

par S. Hinnekens

Les outils d’analyse cinématique et dynamique ont permis ces dernières années d’améliorer notre compréhension des mouvements du corps humain tant en recherche que pour des applications cliniques ou de performance sportive. De nombreux logiciels sont dès lors disponibles pour effectuer ces analyses, le choix étant laissé à l’utilisateur final. Robotran est un logiciel multicorps développé à l’Université catholique de Louvain (UCLouvain) depuis plus de 30 ans et adapté à de telles analyses.

Nous attendons vos propositions d’articles pour ce blog ! Pour cela, lorsqu’une de vos étude a été publiée, ou à la suite de votre soutenance de thèse,  vous pouvez écrire un résumé de cette étude (format à télécharger ici, version en français obligatoire, version anglaise facultative) et l’envoyer à l’adresse :

Les informations diffusées sur ce blog sont de la seule responsabilité de leurs auteurs. La Société de Biomécanique ne saurait être tenue pour responsable pour ces informations.