Par Louis Clavel.

Les fonctions respiratoire et posturale sont naturellement liées. En effet, elles utilisent toutes deux des structures communes : des structures squelettiques (cage thoracique, colonne vertébrale...) et des structures musculaires (muscles intercostaux, diaphragme…). Il existe dès lors une interaction posturo-ventilatoire (PV) qui intervient à différents niveaux articulaires.

Par M. Genet

Les modèles biomécaniques sont considérés comme de bons candidats pour améliorer le diagnostic et le traitement des patients de diverses maladies, affectant notamment la mécanique vasculaire, cardiaque ou respiratoire.

Par Nahime Al Abiad.

Chez l’homme, le maintien de la position debout lors d’activités dynamiques reste encore mal compris. Précisément, l’instabilité lors de la locomotion bipède et l’évaluation du risque de chutes restent des questions ouvertes à la croisée de plusieurs disciplines telles que la robotique ou la biomécanique.

Par Pierre-Marc François.

La commotion cérébrale est un traumatisme fréquemment rapporté dans les sports de contact, comme par exemple le football américain ou le rugby, mais dont il reste un certain nombre de zones d’ombres notamment dans ses modalités de survenue. En particulier, bien que son mécanisme lésionnel soit directement lié aux conditions limites appliquées au sujet, l’influence de la variabilité anatomique de la tête sur son comportement biomécanique n’a jamais été pleinement évaluée.

Nous attendons vos propositions d’articles pour ce blog ! Pour cela, lorsqu’une de vos étude a été publiée, ou à la suite de votre soutenance de thèse,  vous pouvez écrire un résumé de cette étude (format à télécharger ici, version en français obligatoire, version anglaise facultative) et l’envoyer à l’adresse : blog_sb@biomecanique.org